jury 23 06 2016

PR2SENTATION FINAL BURRIEL

 

burriel présentation finale 2016burriel présentation finale 20162burriel présentation finale 20163burriel présentation finale 20164burriel présentation finale 20165

Anuncios

Re – prise en compte contextuel

Présentation1

Nous avons décidé de revenir sur l’analyse du site et de nous appuyer sur une analyse du contexte plus précise concernant l’implantation des arbres, des vues,… Cette analyse permettra d’avoir un système d’appartement plus diversifiés et moins rigides que celui proposés la semaine passée.

Nous avons produits des coupes à l’échelle du paysage.

coupes paysage-2

De plus, nous avons commencé à réfléchir à l’espace intérieur des équipements publics ainsi  que l’espace publique en rez de pont, défini la semaine d’avant. Nous avions décidé la semaine dernière de mettre en rez de pont des équipements publics, mais nous sommes revenus sur cette proposition, car les espaces publics (nœud) que l’on avait définis auparavant était défini en fonction de leur contexte propre et des accès. Nous ne voulons donc pas nous étaler le long du pont mais bien  garder cette espace que nous avions défini.  Nous préférons donc donner au reste de l’espace en rez de pont un statut semi publique en proposant des locaux pour les habitants. Nous pensions à des espaces  type locaux de service, garage vélo, poussette, Espace qui serait partagé entre différents voisins du même bloc d’appartement. Ces espaces auraient chacun un escalier qui permettra une connexion verticale directe avec son patio.

Recherche d’un système d’appartement

apparts-20-mai-200E-A1-2

Nous avons cherché une manière d’imbriquer deux appartements ensemble.

Avant, il y avait entre chaque patio proposé  un ensemble de 3 appartements, nous avons réduits cela à 2 appartements par bloc. Ainsi, nous avons une surface raisonnable à aménager concernant la problématique des PMR. On propose des triplex dont l’accès reste au deuxième niveau grâce à la poutre de circulation. Ce deuxième niveau est assez grand pour qu’une personne PMR ait la place de mettre un coin cuisine, salle de bain, et chambre. Le reste des espaces se développe en niveau inférieur et supérieur à ce niveau de poutre.

L’accès de ces niveaux inférieurs et supérieurs se fait par des escaliers repoussés en façade. Plutôt que d’avoir des murs de divisions en façade pour la séparation des 2 appartements, nous avons fait le choix de mettre les escaliers contre la façade. Il y a donc en façade Est et Ouest 2 escaliers qui se superposent appartenant à deux appartements différents. L’escalier  sépare /cloisonne les deux appartements. L’escalier montant d’un des appartements est superposés sur l’escalier descendant de l’autre appartement, ceux-ci sur les deux façades. On a avec ce système 2 appartements en triplex avec une terrasse au niveau supérieur.

Nous avons décidé de mettre en rez de pont des équipements public, le niveau inférieur des appartements  est donc surélevé de  3 m par rapport au niveau du pont. Nous avons décidé d’enlever la circulation publique au-dessus des appartements pour la mettre en rez de pont avec les équipements publics.

Définition de l’espace poutre et des appartements (suite)

PR2SENTATION APPART COULEUR 13 05 2016

Nous avons travaillé en 3D pour cette séance et avons continué la recherche sur l’imbrication des appartements.

Concernant la poutre, nous avons décidé de l’intégrer au sein du logement comme un espace de transition / patio / entrée qui serait un espace extérieur protégé par une pergola. La poutre n’est donc plus un espace de circulation semi public mais un espace privé. Une circulation de la même forme qu’antérieurement proposé est ajoutée en façade en porte à faux.

Pour résoudre les problèmes d’accessibilité au PMR, nous avions décidé de proposer une typologie d’appartement en rez de poutre  en duplex (montant) et une autre typologie d’appartement en rez de pont qui serait accessible par les ascenseurs. Cette typologie d’appartement est accessible par une circulation superposée à la circulation de la typologie de logement du deuxième niveau.

Définition de l’espace poutre et des appartements

essaisplan coupe

Nous avons décidé de modifier le rapport qu’entretient la poutre avec l’existant. Jusqu’à présent la poutre était aligné avec le site, nous avons tenté à une échelle plus grande de jouer sur le porte à faux de celle-ci, donnant une légère inclinaison en plan. Nous avons commencé à travailler en plan la combinaison des appartements.13275054_10156891325700484_132096616_o13271533_10156891325645484_1738875025_o

15 /04 Pré jury : Circulations comme élément structurelle

Présentation pré jury

Nous avons pensé développer ces 2 strates de circulation comme un élément structurelle. Nous avons développé la structure d’une poutre treillis comme une poutre habitée pour ces circulations. Ceci nous permet d’avoir un niveau en rez-de-pont dont les poteaux peuvent être déportés aux extrémités afin d’avoir un plan libéré et une surface avec un minimum de poteau.

Maquette structurelle des poutres treillis

Commentaires soulevés par le jury :

  • Les poutres enlèvent de l’espace de logement au deuxième niveau, elles pourraient se déportés sur l’extérieur et s’installer en porte à faux de manière à s’autonomiser du logement. Peut-être incliné ? et ainsi donné une plus grande largeur à la circulation publique du dessus de manière à hiérarchiser les 2 types de circulation.
  •  Il faut retrouver les concepts de départ : frôler, survoler, franchir à travers le principe structurelle.
  • Définir de manière plus concrète notre logique d’implantation face à l’existant

S’agit-il de :

S’implanter de manière détachée du site existant ? (à la manière des docks de Jacob et Mac Farlane)

S’implanter dans la continuité formelle du site ? (alignement, monolithisme)

S’implanter dans une forme d’entre deux dans la relation existant / nouveau ? (à la manière du Caixa Forum de Herzog et de Meuron)

  •  S’il on pense à une structure métallique : réflexion à faire autour de la réglementation incendie. 4 Solutions :

– Placo qui recouvre la structure (cf projet Herzog et de Meuron)

–  Peinture anti feu  (demande beaucoup d’entretien)

-Revêtement métallique et intérieur béton

–  Déplacer la structure à l’extérieur pour moins de risque au feu.

Imbrication public/privé

Maquette de recherche autour de l’imbrication équipement public / logements13234997_10156891325565484_1015944195_oAprès avoir défini les accès et implantations des « nœuds –équipements » en fonction du paysage et du contexte, nous avons travaillé plus précisément sur la question du logement. Différents points ont été abordés :

  • L’accès au logement
  • Les circulations public et privé

Nous avons décidé de mettre une promenade publique au niveau supérieur afin de relier les différents équipements entre eux et pour profiter de la vue sur le paysage environnant. Nous avons défini également de mettre la circulation privé pour l’accès aux appartements au deuxième niveau. Les deux circulations  privé et public sont donc superposés l’une au-dessus de l’autre.

Pour ne pas tomber dans le registre formel de la coursive, nous avons donné une forme de circulation qui slalom, serpente d’un côté et de l’autre du pont. Et nous avons ainsi formé des espaces de transition à chaque fois que la circulation change de côté. Ces espaces sont plus larges et  permettent la desserte des appartements. Ils prennent la fonction de palier / patio pour un accès aux appartements plus agréable.  Dans ces espaces, il s’établit une relation visuelle avec la circulation publique du dessus par un décalage de l’une par rapport à l’autre. Ainsi l’espace privé ouvert garde un apport de lumière tel un patio.

Les façades de l’appartement au deuxième niveau dont la circulation passe  devant ne peuvent pas avoir d’ouverture le long de la circulation, nous avons pensé alors travaillé des appartements sur plusieurs niveaux (2 ou 3) pour pallier au manque de lumière du deuxième niveau, l’appartement aurait un demi niveau émergents qui irait chercher la lumière zénithale.